Témoignage de Gaston Hylaire

 

 Commentaire de Thibault FOURIS sur cette video :

« Léonie » était le chef régional des puissants "Mouvements Unis de la Résistance" pour R5 (Limousin) à l’été 1944. Contrairement à ce qu’indique la page de l’INA, il n’était pas membre du réseau Alliance (et encore moins le chef régional du réseau) mais originaire de Corrèze, il était en contact avec les pionniers de la résistance de ce département, dont la plupart étaient affiliés à la fois au réseau Alliance et à l’Armée Secrète.

Il a surtout connu « Hérisson » après guerre dans le cadre du Comité d’Action de la Résistance (CAR) et en particulier lors de leurs actions communes afin d’obtenir l’extradition du général Lammerding, commandant de la sinistre division Das Reich.