Gilbert Beaujolin

 

Gilbert Beaujolin alias "Caïman"est né le 12 Avril 1914 au Havre. Fils d'homme d'affaires, il fait ses études à Rouen. Il devient gérant de la société Beaujolin et Cie (promotion  industrielle en particulier dans les pays du tiers monde) en 1939.
Dès 1941, Gilbert Beaujolin est, avec l'abbé Chaillet*, le cofondateur du réseau lyonnais Amitiés chrétiennes lié à Témoignage Chrétien.
Il entrera ensuite dans le réseau Alliance.
En 1943, il est devenu le trésorier d'Alliance et organise la réunion des services sociaux de la Résistance, le COSOR.
Il gère alors des fonds venus de Londres, en particulier pour le compte d'Alliance qui est financé par l'Intelligence Service.
En 1944, lorsque Paul Bernard, chef du réseau Alliance puis Jean Sainteny – dont le pseudonyme est Dragon dans le réseau –, tombent, Gilbert Beaujolin, alias Caïman, devient le plus ancien membre d'Alliance sur le sol de France et prend une grande ascendance sur le réseau.
Bien qu'il n'ait pas été, selon l'expression de Marie-Madeleine Fourcade, « mis au vert » à Londres, il ne sera jamais arrêté, alors que Paul Bernard, lors de son interrogatoire par la Gestapo, se rend compte que celle-ci connaît très bien Alliance.

Après la guerre, il devient président de différentes sociétés et a une part importante de son activité sur les relations économiques avec les pays sous industrialisés. Membre fondateur en 1958 du mouvement dit des gaulliste de gauche, il devient également membre fondateur et Président de la mission de contrôle  et de discipline de l'Union de la gauche Veme République en 1966.

Source : http://www.ajpn.org/personne-Gilbert-Beaujolin-1489.html

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau