Les membres "retournés", les infiltrés

Avertissement important : les familles ne sont bien evidemment pas responsables des actes de ces agents, qui n'engageait qu'eux mêmes et sont décrits dans cette rubrique. Ces évenements ont eu lieu il y a plus de 70 ans et bien souvent  les familles "austracisées" dans certains cas, ont eu du mal elles mêmes, à gérer cet héritage.

 

A- E7226 : "Flandrin" (Jean Paul Lien) adjoint de "Sneyers" Jean (alias "Escogriffe")

Archenoe6

Source l'Arche de Noé de MMF

Jean-Paul Lien « Paul », alias Alexandre, alias Flandrin, né le 16 septembre 1912 à Saint-Louis (Haut-Rhin), était un agent de pénétration de la Geheime Feldpolizei qui dépendait de l’Abwehr.

Initialement recruté par Henri Frenay en zone non-occupée, il est retourné par le contre-espionnage militaire allemand.

Contact de Jane Sivadon, Anne Noury, Anne-Marie Boumier d’une part, Henri Frenay et Berty Albrecht d’autre part, il effectue des liaisons inter-zones. C’est lui qui signale Henri Devillers à Berty Albrecht.

Entré au réseau Alliance, il est impliqué dans les arrestations qui déciment cette organisation, à partir de septembre 1943. C'ets la deuxieme grande vague d'arrestation.

Capitaine FFI à la Libération, il est jugé avec les agents français du poste Abwehr de Dijon. Condamné à mort, il est fusillé le 30 octobre 1946, à Sennecey-lès-Dijon.

source https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Paul_Lien

B- le cas du général Alamichel

Falamichel espion allemand 1

Falamichel espion allemand 2

1947 France Soir

C- l'Agent Goulbe qui a "vendu" Joël Lemoigne et Raynal

Source :Les dossiers secrets de la marine: Londres-Vichy 1940-1944. Maurice Pasquelot. Nouvelles Editions Latines, 1977

D - Marius Chambon alias "Hermann"

Source : Tribunal de guerre du IIIe Reich : des centaines de Français fusillés ou déportés de Auguste GERHARDS (Auteur), Anne POUGET (Sous la direction de) - Edition Cherche Midi