Les cérémonies remarquables

75e anniversaire du Débarquement

L’hommage du Président de la République aux fusillés résistants

de la prison de Caen.

 

De notre envoyé spécial Marc-Antoine de Saint Pol

La cérémonie officielle qui se tient tous les ans, le 6 juin, devant la prison et qui est précédée habituellement de la cérémonie réservée aux familles dans l’enceinte de la prison, a été célébrée le 5 juin en raison de la présence de Monsieur Macron. C’est la première fois qu’un Président vient rendre hommage à ces victimes. Il était entouré de nombreux élus, de représentants de l’Administration et d’Officiers.

 Le Président a pris le temps de saluer individuellement  tous les représentants des anciens combattants et tous les membres des familles présents.

Au cours de cette cérémonie et pour la première fois, « l’appel des Morts » a été réalisé par le Réseau de Résistance Alliance, précédé d’une brève présentation de l’activité de chaque réseau dans le Calvados. Pour le Réseau ALLIANCE, appel des 16 membres du Réseau par M-A de Saint Pol. Le drapeau de l’ALLIANCE était porté par Titouan de Saint Pol, arrière-petit-fils de Guy de Saint Pol.

Le lendemain matin, de bonne heure, les familles se sont retrouvées avec toujours beaucoup d’émotion à l’intérieur de la prison pour se recueillir devant les courettes où les résistants descendirent 3 par 3 pour y être fusillés.

Ouest France  titrait « l’insondable mystère des fusillés de la prison de Caen ». Les corps, en effet, n’ont toujours pas été retrouvés, mais de nouveaux éléments, actuellement en cours d’examen, suscitent de nouvelles recherches. Les familles des victimes vivent toujours dans l’espoir qu’un jour on retrouvera les corps de ces héros.

____________________________________

Le Président Emmanuel Macron a honoré les fusillés de la prison de Caen ce 5 juin, reconnaissant ainsi l’importance de leur sacrifice. Plusieurs membres du réseau Alliance étaient parmi eux, avec le drapeau de notre association.
Cet hommage de l’Etat souligne l’indispensable lien entre l’Histoire et la Nation, la reconnaissance des effets du passé sur le présent.  

Or c’est l’objet même de notre association : nous devons faire les efforts nécessaires pour que le réseau Alliance ne tombe pas dans l’oubli et qu’il égrène dans la population ses richesses humaines. Comment ne pas écouter ces âmes atrocement mutilées qui ont montré le chemin d’un comportement humain digne et généreux ? Ces héros nous ont tendu un drapeau d’amour et d’alliance ; à nous de savoir le prendre et le porter haut. C’est pour cela que notre association existe.

Il est de notre devoir de prendre appui sur cette cérémonie certes protocolaire, mais avant tout démonstrative du besoin de la Nation de retrouver ses appuis fondamentaux. Or nous possédons un trésor et nous devons le partager. Quand la cohésion nationale s’effrite, une grande cause recrée les liens sociaux : la Patrie.      
Mais notre association n’est pas suffisamment reconnue par les Services de l’Etat qui ne s’intéressent qu’à ce qui s’impose à lui. L’innovation dérange, le conservatisme est moins perturbant…

Nous avons créé un site internet que nous améliorons régulièrement. Il est assurément le site d’information le plus important sur le réseau Alliance et il est la base de notre communication. Il peut être consulté sur http://reseaualliance.e-monsite.com. C’est un travail long et coûteux que nous poursuivons avec rigueur. Les historiens et les associations de combattants s’y rencontrent et nous pouvons en être fiers.

Nous demandons actuellement aux Autorités que ce site soit aussi référencé dans les services de l’Etat pour permettre de nous faciliter leur contact et leur reconnaissance, dans le but d’améliorer la communication avec la jeunesse du pays particulièrement déroutée aujourd’hui.       
Je souhaite que cet été, souvent de repos, soit l’instigateur de vos réflexions. Nous avons besoin de vous tous. Envoyez-nous vos idées par courrier ou courriel.

Richard Kauffmann