MIQUEL Charles et Denise

 

Denise Netter-Miquel

Photo recherchée pour Charles Miquel

Secteur «  Ferme »

Charles Miquel était le co-directeur et associé, comme sa fille Denise, d’une manufacture textile familiale à Louviers, fondée par le grand père maternel d’Etienne Lafond-Masurel. En 1943 Charles Miquel alias « Léopard »  accepta de créer une antenne du réseau Alliance à Louviers.

Cette manufacture employait 450 personnes et distribuait également ses produits.

Native de Louviers dans la Résistance, « Mangouste », de son vrai nom Denise Netter-Miquel était secrétaire aux chiffres et  son père Charles Miquel alias « Léopard », responsable du réseau Alliance pour la Seine inférieure et l'Eure. Denise est entrée en Septembre 1943 dans le réseau un mois après son père. Elle était chargée de mission 3eme classe alors que son père était chargé de mission 2eme Classe. L'activité de ce secteur était surtout basée sur le renseignement, la réception d'armes et leur transfert à Paris dans les véhicules de leur usine de textile.

L’organisation de la cellule comprenait Etienne Lafond-Masurel comme apprenti et conducteur de camion, René Lardeux alias « Python » et le paysan chargé de la réception des armes parachutée : Robert Pezard alias « Ponnette II ».

Sous couvert du fonctionnement de l’usine, la cellule opérait. Des transmissions, avec des valises radios eurent également lieu dans les dépôts de la manufacture, pour d’autres cellules : (« Cygne » et « Rossignol » ont émis de Louviers) pour passer à travers la radio de détection allemande.

Les parachutages d’armes eurent lieu dans la propriété Pezard à Fouqueville et ramenés dans des balles de laine pour être stockées à l’usine. Le circuit du camion devait être toujours crédible entre Elbeuf et Louviers, sur le plateau de Neubourg.

Denise Miquel a été arrêtée par la Gestapo en juillet 1944. L’Abwehr surnomma donc ce réseau l’Arche de Noé après avoir arrêté Denise Miquel. L’anecdote est la suivante : lors de son interrogatoire, ils lui dirent : “Vous ne pouvez tout de même pas nier que votre père s’appelle “Léopard” et que, vous-même, vous êtes “Mangouste”. Elle éclata de rire et leur répondit : “Mais c’est l’Arche de Noé”. Les Allemands lui dirent alors : “Vous venez de baptiser votre réseau...”.

Rentrée du camp de Ravensbrück le 25 mai 1945, elle s'est mariée en 1947 avec Pierre Netter et a depuis une vie heureuse à Louviers, entourée de ses deux enfants et ses quatre petites-filles, sans oublier son frère Claude. Sa distinction de grand officier dans l'ordre de la Légion d'honneur est particulièrement rare : un peu plus de trois cents personnes ont reçu cette distinction.

Distinctions de Denise : grand officier dans l'ordre de la Légion d'honneur

SOURCES : http://www.paris-normandie.fr/hemerotheque/une-distinction-rare-630331-BCPN630331; Unrecognized Resistance: The Franco-American Experience in World War Two par Francois Georges Dreyfus – transaction publishers- SHD Alliance

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau