LANERY Jules

 

 

Secteur « Secteur F »

Né le 10 avril 1894 à Paris, fusillé le 30 mars 1943 au fort de Bondues (Nord) ; chef comptable à l’usine des pétroles de Saint-Pol-sur-Mer (Nord) ; résistant, membre du réseau Alliance.

Chef comptable, Jules Lanery vivait rue Aristide-Briant à Rosendaël (Dunkerque, Nord). Marié à Yvonne Fera, il était père de deux enfants. Ancien combattant de la Grande Guerre, il était titulaire de la Médaille militaire et de la Croix de guerre. Il avait été sous-officier de carrière au sein de l’armée française.
Suite à des contacts avec Louis Herbeaux et René Bonpain, il entra dans la Résistance en juin 1942, au sein du réseau Alliance en tant qu’adjoint d’Herbeaux. Il recueillit alors de nombreux renseignements, parmi lesquels les plans de la défense côtière allemande dans le Nord.
Arrêté le 14 novembre 1942 à Rosendaël par la Geheimfeldpolizei, il fut incarcéré à la prison de Loos-lès-Lille (Nord), et condamné à mort le 19 mars 1943 par le tribunal militaire allemand FK 678 de Lille (Nord). Le 30 mars suivant, il fut passé par les armes au fort de Bondues.
Jules Lanery repose au cimetière communal de Dunkerque. Son nom a été donné à une rue de Dunkerque et figure sur les monuments et plaques de Bondues, Lille, et Dunkerque.

SOURCES : http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr - DAVCC, Caen, B VIII 4 (Notes Thomas Pouty). – Mémorial GenWeb. – Musée de la Résistance de Bondues, Ils étaient 68, 2010.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau