LERI Jean-Paul

 

Photo recherchée

 

Sous réseau "Druides"

Né le 18 septembre 1918 à Orléans (Loiret), fusillé le 5 novembre 1943 à Lyon (Rhône) ; chef de bailliage aux Compagnons de France ; membre du réseau Alliance.

Célibataire et chef de bailliage aux Compagnons de France à Carcassonne (Aude), Jean-Paul Léri, mobilisé en 1940 comme sous-lieutenant, fut blessé puis rapatrié de guerre.
Agent du réseau Alliance, sous-réseau Druides (présent aussi à Perpignan et animé également par des cadres issus des Compagnons de France, voir Blanc Charles, Cartelet Pierre. Ce réseau travaillait au passage de renseignements et de personnes en Espagne, à destination de l’Afrique du Nord) à partir du mois de juin 1943, il fut arrêté le 22 septembre 1943 par les autorités allemandes pour « espionnage » et interné à la prison Montluc (Lyon, Rhône). Camille Dubousset, une résistante carcassonnaise fut retrouvée avec des documents où figurait le nom de Jean-Paul Léri : arrêtée, elle fut déportée en Allemagne.
Le 27 octobre 1943, le tribunal militaire allemand siégeant à Lyon le condamna à mort pour espionnage. Il a été fusillé à Lyon le 5 novembre 1943.
Il écrivit une lettre à sa famille avant d’être exécuté.
Une rue porte son nom à Carcassonne.

SOURCES : http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/-DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Arch. Dép. Rhône, 3335W22, 3335W6, 182W264. – Marie-Madeleine Fourcade, L’Arche de Noé, Réseau Alliance, 1940-1945, 1989. — Lucien Maury, La Résistance audoise (1940-1944), Carcassonne, Comité d’histoire de la résistance dans le département de l’Aude, 1980, tome 2, p. 390. – Site Internet Les Amitiés de la Résistance.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau