CHAPPEAU Jacques

(Photo anthropométrique du RKG)

Secteur « Olympe » 

Né le 12 décembre 1914 à Cambrai (Nord), exécuté le 1er septembre 1944 au camp de Natzweiler-Struthof, à Natzwiller (Bas-Rhin) ; aviateur ; résistant.

Jacques CHAPPEAU alias « Juparte » était le fils de Daniel Yves Armand Roger Gaston CHAPPEAU et de Germaine Juliette Euphrasie Sophie Marguerite LEDUC.


Sergent pilote de chasse, il entra dans la Résistance au réseau Alliance en tant que Chargé de Mission 1ere Classe. Il était chef du secteur Lille/Amiens dépendant de la région Est. Il aurait travaillé d’après les fonds d’Alliance pour la SNCASO (Société nationale des constructions aéronautiques du Sud-Ouest) . Alliance émet de la zone « Stade » installé à Marcq-en-baroeul. Sa détection par la radio goniométrie allemande, l’Abwherfunk,  amena la découverte du poste, le 4 décembre 1943, et l’arrestation des chefs de la zone Nord. En effet Dès 1943, la Centrale avait introduit un poste émetteur dans la région de Lille. La région Nord se consacre à la détection des rampes de V1/V2  installés dans zone littorale et des ouvrages fortifiés dont l’ennemi truffe la zone. Il fut arrêté le 15 mars 1944 et déporté en mai 1944 sous la classification "NN" ("Nacht und Nebel"-"Nuit et Brouillard") à destination du camp de Schirmeck (Bas-Rhin), où il arriva par le convoi du 20 mai 1944.


Devant l’avance alliée les 107 membres du réseau Alliance détenus à Schirmeck, dont Jacques Chappeau, furent sur ordre du Haut commandement de la Wehrmacht (OKW) à Berlin, transférés en camionnette par fournées de 12 vers le camp de concentration du Struthof, à Natzwiller (Bas-Rhin) où ils furent dans la nuit du 1er au 2 septembre 1944, abattus d’une balle dans la nuque à la chambre d’exécution puis incinérés dans le four crématoire du camp, situé à côté dans le même bâtiment.
Il fut déclaré "Mort en déportation" par arrêté du 9 mai 2012 et "Mort pour la France".

Rédaction association l'Alliance

SOURCES : http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/- MémorialGenWeb. — Wikipédia "Réseau Alliance" et "camp de concentration de Natzweiler-Struthof". — Marie-Madeleine Fourcade in "L’Arche de ¨Noé" Fayard 1968. — "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. tome 2. — État civil. La répression dans le Nord de 1940 à 1944 Revue du Nord Année 1969 Volume 51 Numéro 203– La répression allemande dans le Nord de la France 1940-1944 de Laurent Thiery

Son nom figure sur la plaque commémorative du réseau S.R. Alliance au camp de concentration du Struthof, à Natzwiller (Bas-Rhin).

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau