Poulain Edmond

 

 

Photo recherchée

 

 

Secteur « Patrouille Turenne » zone Nord et zone interdite

Né le 13 février 1914 à Waziers (Nord), fusillé le 30 novembre 1942 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; peintre décorateur ; militant communiste ; membre du réseau Alliance.

Edmond Poulain alias « PUL.93 » demeurait 24 rue Carnot à Noisy-le-Grand (Seine-et-Oise, Seine-Saint-Denis). Mobilisé, prisonnier de guerre, il s’évada. Il était sous l’Occupation domicilié à Douai-Dorignies (Nord). Il fit partie du réseau de renseignement Alliance chargé de la région Nord et de la zone interdite. Il collectait des informations sur les troupes d’occupation et les installations industrielles.Il était le chef de la « Patrouille Turenne » en zone Nord.
La Brigage spéciale no 1 (BS1) en arrêta le responsable, Amédée Pautard, le 3 novembre 1941. Interpellé le même jour, Edmond Poulain fut interrogé par les policiers de la BS1, puis livré aux Allemands. Incarcéré à la prison de Fresnes (Seine, Val-de-Marne), jugé le 4 novembre 1942 par un tribunal du Gross Paris qui siégeait rue Boissy-d’Anglas (VIIIe arr.), il fut condamné à mort pour espionnage, puis passé par les armes le 30 novembre 1942 à 14 h 05 en compagnie des autres membres du réseau : Antoine Hugon, Amédée Pautard, André Bonnet et Lucien Vallet.
Sa famille habitant hors du ressort de la préfecture de police de la Seine, elle ne fut pas entendue par la commission d’épuration de la police. Son corps fut restitué à sa famille le 9 octobre 1947.

SOURCES : http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/-Arch. PPo., BA 2117, KB 103, 1W 0925. – Arch. du Musée de la Résistance à Denain (Nord). – DAVCC, Caen, Boîte 5, Liste S 1744-601/42 (Notes Thomas Pouty). – Site Internet Mémoire des Hommes.

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau