ALLIMES André Dujat des

André DUJAS DES ALLIMES

Secteur « Serre »                               Croquis de Le Meur

Né le 2 novembre 1905 au [Le] Mans (Sarthe), exécuté le 1er septembre 1944 au camp de Natzweiller-Struthof, à Natzweiler (Bas-Rhin) ; officier ; résistant.

Fils de Joseph Dujat des Allimes, lieutenant au 117e régiment d’infanterie, et de Germaine Guertin, sans profession, André Dujat des Allimes alias « D. », capitaine dans l’armée active, s’était marié le 22 novembre 1926 à Paris (XVIIIe arr.) avec Denise Pérol. Contrôleur départemental du service des viandes et agent de renseignement du colonel Chaudière, il fut arrêté le 19 octobre 1943 par la Gestapo à l’hôtel Acropole, 25 bd Dubouchage à Nice (Alpes-Maritimes).
Il fut déporté avec le convoi du 1er juin 1944 à destination du camp de redressement de Schirmeck (Bas-Rhin) sous la classification "NN" (Nacht und Nebel-Nuit et Brouillard). Le 1er septembre 1944, une camionnette emmena par groupes de 12 jusqu’à l’aube, 106 détenus du réseau Alliance, dont André Dujat des Allimes, au camp de Natzweiler. Ils furent exécutés dans le bâtiment des douches d’une balle dans la nuque et leurs corps brûlés dans le four crématoire du camp.
André Dujat des Allimes fut déclaré "Mort en déportation" par arrêté du 26 novembre 2008.

Son nom figure sur le monument aux morts de Cimiez, à Nice, sur la plaque commémorative, 25 boulevard Dubouchage à l’hôtel Ellington (anciennement Acropole), à Nice en compagnie de celui de Raoul Brès et sur la plaque commémorative du Réseau S.R. Alliance au camp de concentration du Struthof.

SOURCES : http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/-MémorialGenWeb. — Wikipédia "Réseau Alliance" et "camp de concentration de Natzweiler-Struthof ". — Marie-Madeleine Fourcade "L’Arche de ¨Noé". — État civil.

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau