CHANSON André

 

Secteur « Petit Hotel » ou « Caverne »

Né le 28 août 1918 à Saint-Broingt-le-Bois (Haute-Marne), exécuté sommairement le 24 novembre 1944 à Rastatt (Allemagne) ; électricien ; résistant du réseau SR Alliance André Chanson alias « Claudius » ou « Perdrix »était célibataire et demeurait chez ses parents, à Champlitte (Haute-Saône). Exerçant la profession d’électricien, il entra dans la Résistance au réseau Alliance le 1er juillet 1943 et devint l’opérateur radio du colonel Kauffmann avec le pseudonyme "Claudius" ou "Perdrix".
Arrêté près de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) le 22 septembre 1943 il fut transféré le 16 décembre via le camp de Compiègne à la prison de Kehl puis à celle de Rastatt, avec la classification "NN" (Nuit et Brouillard-Nacht und Nebel).
Le 24 novembre 1944 vers midi, il fut extrait de sa cellule ainsi que onze autres codétenus, par Julius Gehrum, chef de l’AST de Strasbourg accompagné de Erwin Schœnner, Kriminalkommissar et de Reinhard Brunner. Il furent emmenés près d’un blockhaus à proximité du pont sur le Rhin et exécutés deux par deux d’une balle dans la nuque puis jetés dans les eaux du fleuve.
Il obtint la mention "Mort en déportation" par arrêté du 26 février 2013.
Son nom figure sur le monument aux morts de Champlitte (Haute-Saône).

 

SOURCES : http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/-Auguste Gerhards "Tribunal du 3e Reich", archives historiques de l’armée tchèque à Prague, Le Cherche Midi, Paris 2014. — Mémorial de l’Alliance, 1948. — Mémorial Genweb.

Commentaires

  • CHANSON  René
    • 1. CHANSON René Le 05/10/2017
    il a été décoré à titre posthume de la légion d 'honneur

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau